Mon bilan sur la Cryolipolyse

Dans mon article précédent, je vous ai parlé de mon souhait de retrouver ma forme d'avant ma grossesse et des actions que je comptais d’entreprendre pour y arriver.

Me voici 3 mois après pour faire un petit bilan.

Dans cet article je vais surtout parler de la Cryolipolyse, parce que je pense que les mesures diététiques sont très personnelles et ce que marche pour moi peut ne pas marcher pour une autre.


Mais en fait c'est quoi la Cryo ?

Le principe de la Cryolipolyse:

La Cryolipolyse est une méthode pour réduire localement les masses graisseuses, au moyen d’une réfrigération contrôlée.

Le principe est simple : on congèle les cellules graisseuses et elles crèvent de froid. Du coup notre corps les traite comme un déchet organique et les élimine.

Cette méthode utilise le mécanisme d’élimination naturelle des cellules du corps, appelé apoptose. Les cellules graisseuses sont particulièrement sensibles au froid, comparé à d’autres types de cellules. Elles commencent à ralentir, voire arrêter complètement leur activité cellulaire à une température de 4 degrés Celsius. En-dessous de cette température, les cellules graisseuses inactives se cristallisent et sont éliminées progressivement dans les jours et les semaines qui suivent le traitement. Comme une liposuccion sans chirurgie.

Le résultat final est obtenu au bout de trois mois de traitement environ. Faut être patiente !


Les promesses font rêver. Mais est-ce que ça marche ?




J'ai longuement hésité, vu que le traitement est très couteux (moins qu'une liposuccion, quand même), mais j'ai décidé de prendre rendez-vous dans un institut qui proposait des séances.

Lors du premier rdv j’ai été vite confrontée à la réalité des choses : la Cryo ne fait pas de miracles, vu mon surpoids, il faudrait quand même mettre du mien pour maigrir.

Ma conseillère a proposé de me faire un plan diététique personnalisé et des séances d'acupuncture pour booster mon métabolisme affaibli par le diabète gestationnel.

J'ai entamé donc un programme complet.


Comment se déroule le traitement?

Je m’installe confortablement sur un lit de massage. Jusqu’à huit plaques réfrigérantes ESM sont ensuite fixées au moyen de bandes élastiques sur les zones à traiter.


La réfrigération commence alors immédiatement, pour une durée de 60 minutes. Simultanément, le programme de stimulation musculaire intégré est adapté. Cela renforce les muscles au même temps qui aide à supporter la température extrême.



Au début, autant la stimulation que le froid restait dans des paliers assez bas, et au fur et à mesure des séances et que mon corps s’habituait, on a augmenté les paramètres, jusqu'à -8 degrés.



La séance est assez agréable, vers la fin j’arrivai même à m'endormir.

Quelle différence avec les autres méthodes ?


Il existe beaucoup de méthodes de Cryolipolyse, mais la plupart fonctionne avec des ventouses qui aspirent la peau et la graisse à l’endroit traité. J’avais lu des avis très négatifs sur certains appareils : des brûlures, et d’énormes hématomes qui mettent des semaines à disparaître. Avec la méthode que j’ai choisie, je me suis sentie plus en confiance : le froid passe par des plaques métalliques plates, qui ne déforment pas la zone traitée. Après la séance, il ne reste qu’une légère rougeur qui disparaît en quelques minutes. Autre différence importante : l’électrostimulation musculaire a un effet tonifiant très agréable qui dure plusieurs jours.


L'acupuncture:

Pendant les premières cinq semaines je faisais la séance d'acupuncture après la Cryo et je suivais mon régime.



J'ai été tellement contente et fière lorsque j'ai vu mon poids redescendre au niveau de 2 chiffres !



Suite aux 12 séances de Cryo pour le ventre, j'ai commencé à traiter les cuisses et les bras. Je vous ferais un bilan prochainement.


Bilan:

Le bilan pour le ventre a été plus que satisfaisant : - 10 cm de tour de taille! Ma peau est plus ferme aussi.

J'ai aussi éliminé 06 kilos pendant ces trois mois. Est-ce le régime, l’acupuncture ou la Cryo ? Ou un mélange des trois ? Je ne sais pas.

Mais je continue sur ma lancée, plus motivée que jamais.

107 vues